L’Association Bas-Rhinoise des Chasseurs de Grand Gibier (ABRCGG) est connue pour son Brevet.

Non obligatoire en France, l’examen attire de plus en plus d’amoureux de la chasse.

Pourquoi passer le Brevet Grand Gibier ? Quelles sont les autres actions menées par l’association ?
Le point avec Loïc Brestenbach, chasseur et vice-président de l’ABRCGG.

Fins connaisseurs de la biologie animale et végétale

L’ABRCGG fait partie des 75 associations départementales qui représentent l’association nationale (ANCGG)
créée en 1950.

L’objectif initial était de valoriser la chasse du grand gibier en France, d’accompagner les chasseurs dans
leur pratique et de développer leurs connaissances des espèces.

L’association est reconnue d’utilité publique et à l’origine des avancées suivantes :
– Mise en place du permis de chasser de 1974
– Naissance du premier GIC (Groupement d’Intérêt Cynégétique)
– Naissance des plans de chasse quantitatifs et qualitatifs
– Naissance du Brevet Grand Gibier
– Naissance de l’UNUCR
– Tir à balle
Angle de 30 degrés
– Gestion du cerf avec les cerfs à pointes
– Estimation de l’âge par coupe dentaire
– Tir des jeunes ongulés
– Création des premières réunions régionales de l’ANCGG
– Création des premières fêtes de la chasse

L’ANCGG est souvent sollicitée pour son expertise technique et édite également la revue trimestrielle
Grande Faune.

Valider le Brevet Grand Gibier

L’association développe la formation des chasseurs par le biais du Brevet Grand Gibier.

Les inscrits mettent à l’épreuve leur pratique au tir ainsi que leurs connaissances théoriques.
Chaque département accueille une session par an.

Pour atteindre le niveau attendu, les élèves devront s’investir dans un travail de longue haleine et de
révisions intenses.

Dans le cadre de la formation sont abordées :
– les espèces de grand gibier en France : sanglier, cerf, chevreuil, chamois-isard, mouflon
– la forêt : traces d’animaux, arbres et fruits, oiseaux et petits mammifères…
– la chasse du grand gibier : armes, munitions, sécurité, réglementation, chiens, modes de chasse…
– la gestion des espèces : population, prélèvements, dégâts…
– la pathologie et les maladies du gibier

La section formation de l’ABRCGG, encadrée par Hubert Chatelet, propose également des stages de
perfectionnement au tir, basés sur trois modules :
– les fondamentaux du tir
– le tir à courte et moyenne distance
– le tir sur cibles mobiles

Lors de l’examen, la réussite de l’épreuve de tir permet d’accéder aux questions théoriques.

En 130 questions, les connaissances des chasseurs sont testées dans les moindres détails. Ceux qui
parviennent à valider le premier degré se verront remettre la médaille d’argent. Les plus chevronnés qui
valideront le niveau supérieur remporteront la médaille d’or.

Sonneurs de cor de chasse

La passion de la chasse s’exprime aussi par la conservation des traditions.

Les sonneurs de l’ABRCGG jouent du Cor de Pless – Pless Horn. Les musiciens animent les différentes
manifestations de l’association, des cérémonies de mariage, la messe de Saint Hubert et des célébrations
d’hommage. Ils sonnent également l’ouverture et la fermeture de la chasse en battue, ainsi que les honneurs
aux animaux.

Les conseils de l’armurier

Chaque année, l’ABRCGG organise un Challenge de Tir, avec le soutien de la fédération des chasseurs du
Bas-Rhin. L’Armurerie Buffenoir est partenaire de l’événement.

Le rendez-vous est ouvert à tous. Sur une journée, les participants pratiquent le tir à la carabine, le tir
sportif, le ball-trap et découvrent le tir à l’arc, la recherche au sang ou encore la simulation de tir laser.
C’est aussi l’occasion de tester ses connaissances en participant à l’évaluation de distance et en répondant
aux questions du Quiz Grand Gibier.

Le Challenge de Tir est un moment convivial et sportif permettant, à travers une mise en situation ludique,
de prendre connaissance de ses propres limites en vue de gagner en adresse et en efficacité.

L’Armurerie Buffenoir partage les valeurs de l’Association des Chasseurs de Grand Gibier, persuadée que des
connaissances approfondies de la faune et la flore, qu’un entraînement régulier au tir avec un matériel de
qualité, entretenu et réglé par des professionnels qualifiés, sont les bases d’une chasse éthique et
responsable.

Pour aller plus loin :

Association nationale des chasseurs de grand gibier :
https://www.ancgg.org/

Association départementale 67 – ABRCGG :
https://www.ancgg.org/ad67/

Testez vos connaissances avec le Quiz Grand Gibier de l’ABRCGG :
https://quiz.ancgg.org/

Cet article à été rédigé en collaboration avec La Ligne Roussewww.lalignerousse.fr